L’efficacité du Tramadol en post-opératoire chez le chien ?

L’efficacité du Tramadol en post-opératoire chez le chien ?

Vu dans la presse :

Pablo A Donati, Lisa Tarragona, Juan VA Franco and al. Efficacy of tramadol for postoperative pain management in dogs: systematic review and meta-analysis. Veterinary Anaesthesia and Analgesia 2021, 48, 283-296

L’objectif de cette revue de la littérature était d’évaluer les preuves de l’efficacité analgésique du tramadol dans  la gestion de la douleur postopératoire  chez le chien.

Entre Juin 2019 et Juillet 2020, les auteurs ont identifiés un total de 26 études impliquant 848 chiens. Ils ont observés que l’administration de tramadol entraînait probablement un besoin moindre d’analgésie de secours par rapport à l’absence de traitement, l’administration d’un placebo ou l’administration de buprénorphine. Cependant, l’administration de tramadol pourrait entraîner une augmentation du besoin d’analgésie de secours (en d’autres termes serait moins efficace) par rapport à l’administration de méthadone ou d’inhibiteurs de la COX. Par rapport à un traitement multimodal de la douleur, l’administration de tramadol pourrait ne faire qu’une différence minime, voire nulle, dans la nécessité d’une analgésie de secours. Le coefficient d’efficacité global du tramadol dans la prise en charge de la douleur postopératoire chez le chien était faible ou très faible. Dans les 26 études identifiées, les principales raisons pour lesquelles les preuves ont été revues à la baisse étaient le risque de biais, l’imprécision, la faible taille d’échantillon et le fait qu’aucune d’entre elles n’avait effectué un calcul de puissance. La qualité générale des preuves était donc faible.

Cette étude présente des limites dans ses résultats, comme par exemple le fait que différentes échelles de douleur ont été utilisées ou le faible nombre d’études incluses, ne permettant pas l’analyse de sous-groupes. D’autres études multicentriques bien conçues et des essais cliniques utilisant des outils d’évaluation standardisés sont encore nécessaires pour les futures méta-analyses afin d’obtenir des résultats avec un niveau de preuve plus élevé.

En conclusion, le niveau de preuve global concernant l’efficacité du tramadol sur l’analgésie postopératoire chez le chien par rapport à d’autres agents analgésiques ou à l’absence de traitement est actuellement faible ou très faible. En comparaison avec l’absence de traitement, l’administration de tramadol entraîne probablement une réduction du nombre de chiens nécessitant un secours analgésique. Des études supplémentaires sont justifiées pour tirer des conclusions définitives sur l’efficacité du tramadol dans la gestion de la douleur post-chirurgicale et sur la survenue d’effets indésirables chez le chien.

Commentaire : Cette revue de la littérature est en faveur de l’utilisation du tramadol en association, dans un traitement multimodal de la douleur post-opératoire : le niveau de preuve de l’efficacité du tramadol seul est très faible par rapport  à d’autres antalgiques.

Ajouter un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.