Pas d’ortho sans loco !!!!!

Pas d’ortho sans loco !!!!!

Cela pourrait être un nouveau slogan promotionnel !!! Pas d’ortho sans loco !

La douleur périopératoire lors de chirurgie orthopédique est l’une des plus facile à prévenir et à contrôler, grâce à l’anesthésie loco-régionale. On peut aisément entretenir les narcoses avec des concentrations faibles d’agent volatile et parfois se passer des morphiniques en postopératoire, tellement ces techniques sont efficaces.

Voici deux exemples d’évaluation de la douleur 20 min (pour une TPLO) et deux heures (pour une ostéosynthèse du tibia) après le retour de l’animal en hospitalisation.

Les images parlent d’elles-mêmes.

 

Ajouter un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.